Les pièges à éviter dans le choix d’un crédit rapide entre particuliers

crédit rapide
1 avril 2019 Par pretAdmin

Le prêt entre particuliers est certes facile à acquérir. Cependant, il est réglementé par la loi et ne se fait donc pas sans règle. La non-déclaration d’un prêt entre particuliers dépassant le montant de 760 euros est en effet passible d’une amende de 150 euros.

L’évolution du numérique a changé beaucoup de chose, y compris l’évolution des services de prêt bancaire et des systèmes de crédit. De plus en plus de plateformes proposent des offres de prêts accessibles avec un traitement de dossier qui ne dépassent pas les 24h. La pléthore des propositions de prêt fait qu’il n’est pas facile d’en choisir un, encore moins de ne pas tomber sur une arnaque. Quels sont les pièges à éviter ?

Un taux d’intérêt particulièrement bas

Divers établissements de crédit en ligne proposent en effet un taux relativement bas, ce qui n’est pas sans risques. Cela peut, entre autres, cacher une offre limitée. En plus clair, il peut s’agir d’une proposition qui ne comprend pas la totalité du remboursement, mais dure seulement environ 6 à 12 mois après la signature du contrat.

Un taux particulièrement bas peut aussi nous conduire à un surendettement par l’accumulation de crédits. On peut désormais changer facilement de banque, contracter un prêt avec d’autres établissements sans avoir besoin de présenter des pièces justificatives, etc. Tout cela peut nous amener à des mensualités beaucoup trop onéreuses.

Une absence de contrat

Comme nous l’avons déjà mentionné plus haut, pour un prêt entre particuliers, il n’est pas nécessaire de le déclarer quand la somme empruntée est en dessous de 760 euros. Cependant, afin d’éviter tout litige et de prévenir les risques de non-remboursement, il est de l’intérêt du prêteur de rédiger un contrat. Du côté de l’emprunteur, cette démarche est également requise afin d’éviter d’éventuel changement d’avis.

Des prêts entre particuliers proposés en ligne

On voit de plus en plus d’offres de prêts entre particuliers proposés sur Internet. Vous devez retenir qu’une offre trop alléchante n’est pas toujours celle qu’il faut choisir d’un coup de tête, car il peut bien s’agir d’une arnaque. Que faire alors pour l’éviter ? Il existe désormais des plateformes servant d’intermédiaire entre les particuliers prêteurs et les particuliers qui empruntent.

Pour vérifier la fiabilité des services proposés par ces plateformes dédiées, on peut, par exemple, nous renseigner sur les forums et consulter des avis de clients pour en savoir davantage. On peut aussi privilégier les intermédiaires de prêts entre particuliers qui sont en partenariat avec des banques de renommée.